01 novembre 2011

Où l'on découvre qu'il vaut mieux ne pas trop en faire

Qu'on ne m'en veuille pas, mais je souhaite passer assez vite sur ce texte là.Laissez moi vous décrire l'objet pour commencer. Bon, somme toute, c'est un poche, et c'est maintenant que je me demande comment vous décrire un poche que je m'apercois que l'idée même de le décrire est complètement con. En fait, je voulais juste dire qu'il n'y a que cent dix pages là dedans, et que c'est assez dommage d'avoir cent dix pages juste pour se retrouver avec des caractères en police 12 et des lignes sautées plus que de raison. Alors on se dit... [Lire la suite]

24 février 2009

La ferme des concombres

Patrick Robine est discrètement passé chez la Table Ronde, et pour autant, je ne suis pas certain qu'Actes Sud le regrette avec insistance. Ne voir là aucune méchanceté, mais simplement, Robine a beau faire des textes rigolos, ils fondent dans la bouche comme une petite comédie familiale américaine. C'est marrant, ca détend sur le coup, mais ca s'oublie aussi facilement que ca s'est laissé voir.A bien y réfléchir, on ne peut décemment pas dire de La ferme des concombres est pourave comme une bobine de film d'Eddie Murphy ou un méchant... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 février 2009

Les morsures de l'amour

Monnereau est publicitaire. Son bouquin a été baptisé Les morsures de l'amour et la Table Ronde à eu la bonne idée de le publier.Maintenant, c'est bon, les infos sont balancées, on peut y aller.C'est rigolo. Autant le dire tout de suite, parce que le moins qu'on puisse dire en voyant les nouveautés de janvier-février parlent plus de malheur et de guerre, de mort et de tristesse que de rigolade ou d'absurde. Les morsures de l'amour, en revanche, c'est que de l'absurde. En barres, même, de l'absurde en barres. Sous prétexte qu'il a... [Lire la suite]