31 octobre 2008

La couverture est orange

Avant d'ouvrir "Le Montespan" de Jean Teulé, chez Juillard, je pensais me fendre la gueule avec une frénésie toute relative si l'on tient compte d'un détail important qui se trouve être que le rire frénétique ressemble au rire sardonique du méchant sournois de James Bond qui veut détruire le monde à coup de boules de pétanque rien que pour un gros chèque.Pourtant, dès le premier chapitre, je suis redescendu sur Terre, et je me suis dit que si d'aventure je parvenais à la fin du livre, j'aurais réalisé un exploit tel... [Lire la suite]