08 avril 2015

Dresscode

  Pour une fois (hum), je ne vais pas aller vous boursoufler le cortex avec un texte. Son emballage suffira. Du coup, vous comprendrez bien que la belle couverture n'apparaissent pas dans l'album photo des bouquins dont quelqu'un a parlé ici. De retour de vacances et après avoir scandaleusement versé dans l'oisiveté, je me suis retrouvé nez à nez avec une gros machin à couverture rigide qui affirmait contenir des nouvelles russes contemporaines, et ma curiosité guidant mes mains, j'ai jeté un oeil. Même si on y trouve des... [Lire la suite]

06 octobre 2011

Zakhar est revenu

Zakhar est de retour, et hop ! Pour rappel, souvenons nous de San'kia. Voilà. Ce coup ci, après San'kia qui, je le redis, est une merveille, il nous revient avec des nouvelles, et évidemment, et comme tout recueil de nouvelles, c'est très inégal. D'un autre côté, comme on est tous des gens intelligents, on va essayer de passer outre ces irrégularité du rythme en se disant que, puisqu'il est inhérent à presque tous les recueils, notre attention devrait et va se focaliser sur le reste. En gros, on le mentionne et on passe. Zakhar... [Lire la suite]
18 octobre 2009

San'kia

La quatrième de couverture vante les mérites de Zakhar Prilepine, allant jusqu'à le taxer d'être populaire en Russie, d'être le fer de lance de la nouvelle génération d'auteurs russes contemporains. L'argument principal étant de dire que Prilepine plait à tous: aux vieux parce qu'il montre une jeunesse fade, aux jeunes parce qu'ils l'interprètent dynamique; à l'extrême gauche parce qu'il montre la génération jeune qui veut faire bouger la Russie, aux sympathisants du pouvoir parce qu'il met en scène des jeunes militants qui... [Lire la suite]