11 novembre 2014

Extrait

Votre pensée,qui rêvasse sur votre cervelle ramollie,tel un laquais obèse sur sa banquette graisseuse,je m'en vais l'agacer,d'une loque de mon coeur sanguinolant,et me repaître à vous persifler, insolentet caustique.   Vladimir Maïakovski, extrait de Le nuage en pantalon (1915)

10 août 2013

Le nuage en pantalon

Pour une fois, je vais vous parler d'un poète. L'excuse que je vais invoquer s'appelle Le nuage en pantalon, mais gardez à l'esprit que malgré la qualité des vers, ca reste un prétexte.   Parce qu'il est fascinant, Vladimir Maïakovski. D'abord, il a un visage un peu flippant, mais très mélancolique en même temps. Je ne sais pas si les deux termes vont ensemble, mais Maïakovski est une sorte de mélancolique métallique, et l'alliance des deux en fait toute sa saveur. C'est un coeur d'artichaut qui n'en a pas l'air, et qui... [Lire la suite]
04 août 2013

Là bas, vers l'est

Première lecture de l'année écoulée, donc (ou en fait pas du tout. Ce n'est pas la première, mais en sondant mes souvenirs et la liste des bouquins dont je me suis dis qu'il faudrait que j'en parle, c'est la première lecture qui m'est venue à l'esprit. Alors bon, ne nous arrêtons pas à ces détails chronologiques dont l'intérêt ne m'apparait, pour tout dire, pas évident du tout), une auteur russe donc je suis un peu jaloux. En fait, L'Aube a lancé il y a quelques mois une collection de jeunes auteurs russes et l'idée est vachement... [Lire la suite]