22 janvier 2011

Le singe vient réclamer son crâne

C'est épais, velu et très bon. Voilà.Bon, d'accord, je développe, mais c'est bien parce que c'est vous. Il s'agit là d'un auteur russe, goulagué et assigné à résidence à plusieurs reprises mais qui toujours a écrit, et opposant ferme mais pas si vindicatif au régime du père Staline.Alors bon, comme ca, vous voyez sur une couverture Le singe vient réclamer son crâne, vous vous dites quoi ? En voilà un chef d'oeuvre de l'absurde, tiens ! Et bien non. En revanche, chef d'oeuvre oui, et virtuose, aussi (et c'est au détail très terre à... [Lire la suite]