14 mars 2011

De ce qui se mange sans faim

Il s'agit là d'une petite nouvelle, d'une soixantaine de pages et même quelques une en plus. Si vous voulez un pitch vite fait, peu me coûte de m'y lancer. Il s'agit là d'un voyage en bâteau, d'une croisière partant et allant d'un port à un autre de l'Amérique du Sud mais qui sont pour le lecteur européen tout à fait anonymes, et force est de constater qu'en fin de compte, les données géographiques n'ont pas d'incidences sur l'histoire en elle même. Pourtant, et sans rien enlever à la qualité du texte, ne vous jetez pas à coeur perdu... [Lire la suite]