14 novembre 2011

Article de circonstance

Au début, je n'étais pas chaud pour poster quoique ce soit sur les prix. Non pas que ca n'ait aucune utilité, mais c'est juste que ca m'emmerdait de le taper, et comme je suis seul dans la baraque et que je fais ce que je veux, c'est moi qui décide. Parce que bon, on le sait que tant le Goncourt que le Renaudot ou le Femina (et la plupart des autres prix, d'ailleurs) ne récompensent que les blockbusters et plus souvent les stats qu'ils génèrent plutôt que la qualité. Je ne dis pas que les blockbusters sont les plus mauvais, mais il... [Lire la suite]

25 septembre 2009

Il va pleuvoir, un jour

Les listes des prix sont tombées. Au moins celles des plus importants. Et rien que pour passer le temps, je vous livre en avant première mes pronostics rien qu'à moi, que complèteront sans doute vos pronostics à vous.Pour le Goncourt, je ne vois pas trop qui pourrait venir chatouiller Mauvignier (Des hommes, Minuit). Là, pas de suspense.Pour le Renaudot, en revanche, j'imagine plutôt le coup tordu, je verrais bien un oustider sortir de nulle part, comme Olivier Sebban (Le jour est votre nom, Seuil)Je suis dans l'expectative pour le... [Lire la suite]
12 janvier 2009

Des prix, réponse à José

Pour être tout à fait honnête, les prix sont décernés en fonction de plusieurs critères.Premièrement, qui a eu le prix l'année précédente. S'il s'agit de Gallimard, Gallimard attendra l'année d'après pour avoir un de ses titres sacrés. Sinon, c'est Gallimard. De toutes facons, on sait bien que tout bon éditeur un tant soi peu important, avec son catalogue et ses relations, est le pote commun de plein de membres du jury du Goncourt et en cas de non-promotion par eux, à d'autres connaissances ou potes parmi les autres prix. Mais qu'on... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 19:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 novembre 2008

Au fait

Dans ma précipitation permanente, j'ai oublié de vous signaler le Prix de Flore, qui renvient à Tristan Garcia, et le Médicis à Jean Marie Blas de Roblès, qui a un nom plutôt long. Voilà.