03 avril 2016

Disséction de l'instant

Il faut rendre hommage à Jean-Marc. Oui, j'appelle les auteurs par leurs prénoms, maintenant, et je les tutoie, même. Il faut te rendre hommage, Jean-Marc, et pour étayer cette idée nocturne et échapper au post laconique, il me faut livrer un petit quelque chose sur une bribe de son oeuvre, pour pouvoir cerner le bonhomme. Jean-Marc Lovay n'est pas l'auteur qui a inventé l'architecture littéraire du rêve mais celui qui la manie le mieux. Si vous regardez La négresse et le chef des avalanches de près, vous vous apercevrez assez vite... [Lire la suite]

08 octobre 2010

Les fourmis de la gare de Berne

En, dehors de toute considération sur les offices pantagruéliques de septembre vers lesquels je ne suis sans doute pas assez assidus, je lis du suisse. Tout ca pour signaler que bon, j'ai pas particulièrement les forces adequat pour lire des nouvelles parutions, et que par conséquent, vous allez devoir attendre si vous attendez des posts là dessus. Sauf, évidemment si Ravhin effectue un retour fracassant sur le blog ici présent, mais bon. Donc, la rentrée littéraire, même avec encore Guelassimov, Fresan, Volodine sur le feu, hein bon.... [Lire la suite]