21 novembre 2011

Le jour où je lâche ca comme ca

Aujourd'hui, je vous parle, entre deux portes, d'un petit bouquin assez étrange. Il s'agit de littérature médiévale, du coup, parler de la qualité du contenu est un peu dérisoire. La bataille de Kossovo fait partie de cette écrasante majorité de textes anciens qui ont acquis avec le temps une valeur historique qui a éclipsé la valeur littéraire qui tenait le texte jusque là. Le statut du texte a changé. En revanche, éditorialement, on peut s'interroger et je lance la première question. Je n'ai pas de réponse, mais c'est pas grave. Et... [Lire la suite]

03 novembre 2010

Eracle

La lecture d'Eracle est assez déroutante tant le texte ne ressemble pas aux textes médiévaux que l'on connait et dont l'époque elle-même regorge.Par exemple, il n'y a pas tant de filoche que ca, contrairement à un paquet de chanson de gestes où la baston est récurrente; il n'y a pas non plus d'amour vertueux, passionné et indestructibles entre deux êtres que rien ne peut séparer et à bien y regarder, il n'y a même pas tant d'hyperboles que caVous en conviendrez, la littérature médiévale est feuillue et comporte tout plein de textes... [Lire la suite]
23 octobre 2010

Fables

Ah, on va pas être copains, là. Je vous vois déjà froncer les sourcils et arborer une mine circonspecte qui va nécessiter une explication de cette première phrase.Tout d'abord, Marie de France, c'est qui ? Pour être tout à fait honnête, on n'en sait rien. On la sait vivant en Angleterre et probablement à la cour d'Henri II et Aliénor d'Aquitaine. On sait que c'est là première femme de lettres d'expression francaise que l'on connaisse et elle doit son nom à la manière dont elle se présentait: « Marie ai num, si sui de France », (J'ai... [Lire la suite]