16 avril 2012

Servus Reginae

Ne m'appelle pas. De mon plein gré,J'irai au temple. Et, devant toi, sans dire un mot,Je m'inclinerai. Alors, j'écouterai tes paroles,Et j'attendrai,Timide, un rendez-vous furtif - EspereraiVaincu et faible, sous le jougDe tes passions,Parfois servant, parfois aimé,Toujours esclave.     Alexandre Blok, 1899"Le Monde Terrible", Gallimard, 2003
Posté par adnihilo à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 novembre 2011

Du domaine des Murmures

Du domaine des murmures appartient à cette catégorie très fermée des bouquins que j'aurais du mal à défendre avec la même justesse et la même ardeur avec lesquelles ils ont été écrits. Je ne suis pas sûr d'arriver à le défendre comme il le mérite, et Dieu sait que son mérite est grand (c'est d'ailleurs parce qu'il est grand que la tâche s'avère ardue). Il me faut vous avouer quelque chose. Puisque la première chose qu'on lit d'un bouquin est généralement sa quatrième de couverture, il faut que j'apporte certaines précisions là... [Lire la suite]
14 novembre 2011

Article de circonstance

Au début, je n'étais pas chaud pour poster quoique ce soit sur les prix. Non pas que ca n'ait aucune utilité, mais c'est juste que ca m'emmerdait de le taper, et comme je suis seul dans la baraque et que je fais ce que je veux, c'est moi qui décide. Parce que bon, on le sait que tant le Goncourt que le Renaudot ou le Femina (et la plupart des autres prix, d'ailleurs) ne récompensent que les blockbusters et plus souvent les stats qu'ils génèrent plutôt que la qualité. Je ne dis pas que les blockbusters sont les plus mauvais, mais il... [Lire la suite]
12 novembre 2011

Tiens, un jeu !

Un article expérimental, aujourd'hui. Je ne vais pas parler d'un livre, mais d'un jeu de société, et puis c'est tout. De toutes facons, comme l'Afghan se dore le cuir, le Comte porté disparu, Catalsa attend et Nuxx2 toujours pas intronisé, je suis (presque) seul dans la baraque, je fais ce que je veux. Alors, Gallimard, qu'on connait tous, fête son anniv cette année, un centenaire comme il n'y en a pas tous les ans. On a vu des albums consacré à eux, une rue rebaptisée, des vieux textes réédités pour leur caractère symbolique dans... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 novembre 2011

Où l'on découvre qu'il vaut mieux ne pas trop en faire

Qu'on ne m'en veuille pas, mais je souhaite passer assez vite sur ce texte là.Laissez moi vous décrire l'objet pour commencer. Bon, somme toute, c'est un poche, et c'est maintenant que je me demande comment vous décrire un poche que je m'apercois que l'idée même de le décrire est complètement con. En fait, je voulais juste dire qu'il n'y a que cent dix pages là dedans, et que c'est assez dommage d'avoir cent dix pages juste pour se retrouver avec des caractères en police 12 et des lignes sautées plus que de raison. Alors on se dit... [Lire la suite]
29 octobre 2011

L'utilité de l'exotisme

C'est bien. C'est beau. Ce n'est pas encore tout à fait russe, mais beaucoup quand même. Avant d'aller plus loin, toutefois, il va me falloir vous donnez deux ou trois infos sur les deux personnages importants qui composent le texte et lui donne le corps et le charme.En premier lieu, Sylvain Tesson. On a là un voyageur qui parcourt le monde et en fait des bouquins. Voilà. Mais on y reviendra, il s'agit juste là que je commence mon laïus sans lâcher personne dans un article qui pourrait paraitre sauvage.Deuxièmement, le lac Baïkal,... [Lire la suite]

12 octobre 2011

Eesti

Avant de jeter un coup d'oeil puis de lire carrément Eesti, je ne connaissais pas Richard Millet outre mesure. Je le situais, évidemment, et connaissait les titres de ses romans mais sans les avoir lus. Maintenant que j'ai lu un bouquin de lui, je ne suis pas certain d'être fan de lui, vous ne m'en voudrez donc pas de ne pas m'étaler sur lui et de ne pas lui consacrer une partie trop conséquente dans ce post. Mais bon, puisque c'est l'auteur, on va quand même en dire deux mots. Millet nous a pondu là un bouquin sur l'Estonie, et là,... [Lire la suite]
07 août 2011

Une définition du partage

Et qu'avons nous ce coup ci ?On se retrouve ici avec la première publication d'un jeune auteur francais répondant au nom sonore de Florian Mazoyer. C'est aussi précisement à ce point de ma critique que je me dois de vous faire une confession importante concernant mes critiques sur les recueils de nouvelles même si je ne doute pas un instant, si vous fréquentez le blog de la Confrérie, que vous connaissez la teneur des propos que vous allez lire tout bientôt (genre sur la prochaine ligne): la critique de nouvelles est chose assez... [Lire la suite]
10 juin 2011

Robert-Enke Strasse

Ne vous fâchez pas, avec Plonger, il y en a pour tout le monde. Mais avant de commencer à disserter sur le texte, arrêtons nous un instant sur Robert Enke. Enke, qui est au centre du roman, était un gardien de foot à la carrière qui ne ressemble pas à grand chose. Sa carrière n'a jamais vraiment eu de point d'orgue, quoiqu'on puisse imaginer que son passage au Benfica Lisbonne en soit un.Ne nous trompons pourtant pas, Enke était un excellent gardien. Au fond, Enke était un peu comme les comédiens habitués aux seconds rôles: ils... [Lire la suite]
12 novembre 2010

Il vous faut aller dans le coin du Palais Royal

Débarrassons nous tout de suite des précisions terre à terre: 155 rue Saint-Honoré, Paris 1er; métro Palais Royal ou Les Halles (mais le premier est plus proche, quand même...).Pour ceux qui affichent déjà un sourire en coin depuis la lecture de l'adresse, leur préciser que je vais vous parler de la librairie Delamain est inutile. Pour les autres aussi puisque quoiqu'il arrive, tout le monde a lu la phrase précédente, même s'ils se posent toutefois la question de savoir pourquoi je me la ramène avec Delamain.D'abord, quand on rentre,... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 23:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,