25 mars 2014

La langue fait scécession

"Cet après-midi, il faut que j'écrive dessus" j'ai dit au pigeon catatonique que j'ai chassé du balcon, ce matin. "Mais le truc, c'est de trouver comment." Soyez donc indulgent, je vais tenter de définir et de vous décrire ce qui ne peut pas l'être. Parce que ce ne sont pas les personnages et le postulat de base qui poseront problème. Deux marginaux dans la forêt, qui vivent en ermites irrascibles, le père prenant bien soin de s'assurer le retrait de son fils de la vie standard actuelle pour pouvoir légitimer le sien, une... [Lire la suite]

05 septembre 2013

Petit billet vert

Quand j'étais au collège, je me souviens que les pages centrales des cahiers de correspondances qu'on nous filait en début d'année était occupées par des petits billets verts prédécoupés qui représentaient les billets de retard du bahut. Alors à chaque retar, on en remplissait un, on montrait au principal qui l'arrachait et se le gardait en nous disant de filer en cours. Alors je vous en file un, parce que ca ait une bonne semaine que je glande, et je me colle au turbin. Je me ramène avec, ce coup ci et parce qu'il en fallait bien... [Lire la suite]
21 août 2010

Tristapatte et Duraflé

Il s'agit là d'une pièce, très courte, écrite en 1833 par Adolphe Favre. A cette époque, mon trisaïeul Etienne était encore en vie, évidemment, avait seize ans et ne se doutait pas une seule seconde que six générations sous lui, un de ses descendants parlerait de lui sur un blog et dans un article sur un bouquin dont il n'avait probablement jamais entendu parler. Et puis il ne savait pas non plus ce que pouvait bien être un blog.Toujours est-il que sur la couverture, Favre définit lui même son texte par l'appellation... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,