18 novembre 2014

Les manches retroussées et l'oeil vif

Aujourd'hui plus que d'habitude, les potos, je vous sens prêts. Je vois votre oeil vif, votre poil lisse, votre sourire radieux, vos pieds bien enfoncés dans le sol jusqu'à vous refiler un air décidé et sûr de vous, votre voix enjouée. Pas de doute, les amis, vous pétez la forme. Aujourd'hui, je vous parle de Peter. Et pour vous montrer comme Peter Handke, c'est bien, je me montrerais moi-même comme suffisamment badass pour le mettre en relation avec Emmanuel Bove, le grand monstre sacré de la littérature francaise que plus... [Lire la suite]

04 août 2013

Là bas, vers l'est

Première lecture de l'année écoulée, donc (ou en fait pas du tout. Ce n'est pas la première, mais en sondant mes souvenirs et la liste des bouquins dont je me suis dis qu'il faudrait que j'en parle, c'est la première lecture qui m'est venue à l'esprit. Alors bon, ne nous arrêtons pas à ces détails chronologiques dont l'intérêt ne m'apparait, pour tout dire, pas évident du tout), une auteur russe donc je suis un peu jaloux. En fait, L'Aube a lancé il y a quelques mois une collection de jeunes auteurs russes et l'idée est vachement... [Lire la suite]
17 novembre 2010

C'est lui

C'est pas le tout de créer un Hall of Fame, mais si on s'en sert juste comme galerie de photos force sera de constater que le tout sera vain.Il y a chez Emmanuel Bove quelque chose qui force au respect, quelque chose qui te pousse, même s'il a calanché il y a un paquet d'années, à ne pas l'appeler juste Bove comme ce qu'on peut faire avec pratiquement tous les autres auteurs et parfois même jusqu'à en oublier leur noms (tiens, Ronsard ou Malherbe, c'est génial mais qui connait leurs prénoms ? C'est comme Bossuet et Beaumarchais,... [Lire la suite]
20 octobre 2010

Adieu Fombonne

Aujourd'hui, Adnihilo parle de qui ? Emmanuel Bove. Encore. Et en plus, il le martèle avec l'air le plus sérieux du monde: il faut lire Emmanuel Bove. Alors que jusque là, je reconnais que je vouais un culte à Montherlant, et ben vous savez quoi ? dans son genre à lui, Bove est aussi excellent que Montherlant, et a en plus un trait de caractère (posthume) qui rend ses textes accorde à ses texte encore plus de charme.Avant la guerre, Emmanuel Bove était un auteur majeur en France, et comme quelques uns, la guerre l'a épargné lui mais... [Lire la suite]
09 octobre 2010

Aftalion Alexandre

Partons du postulat de base assez simple que Bove, c'est toujours bien et utilisons cette pensée comme credo. Maintenant que vous devinez allègrement ce qui m'a poussé à voir ce qu'il y a en dessous de cette couverture, parlons du bouquin en lui même.Comme Les fourmis de la gare de Berne, il est tout fin, et si le premier vous meublera un trajet vers votre lieu de travail, Aftalion Alexandre vous aidera a passer le retour.Il s'agit là d'un homme de l'est, dans les années vingt ou trente, à tendance nomade et qui se retrouve à devenir... [Lire la suite]
11 juin 2010

Mes amis

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->  Il va... [Lire la suite]