10 décembre 2008

Diderot a perdu sa robe de chambre

Diderot a perdu sa robe de chambre. A l'énoncé de cette phrase, n'importe quel lecteur s'exclamera vigoureusement: "Mais qu'est ce qui te prends, Adnihilo ? Tu lis de la littérature classique !"Oui, je sais... Il fallait bien que ca arrive un jour ou l'autre. D'un autre côté, un titre aussi surréaliste dans l'oeuvre d'un auteur aussi sérieux, ca attire forcément l'oeil, l'attention, et à plus long terme, on se laisse happer par le texte. D'autant plus qu'il est en effet nébuleux et surprenant. Diderot crie tout au... [Lire la suite]