06 avril 2009

Je viens de tuer ma femme

Déconnez pas, c'est très sérieux. Emmanuel Pons, auteur des éditions Arléa, vient d'égorger sa femme. Comme il le dit lui même après avoir confessé son acte, les faire-parts vont être une corvée. Mais dans le doute, il confesse quand même à des voisins son meurtre, leur faire partager son bonheur et faire d'eux des héros, ceux que la presse viendra voir pour qu'ils puissent dire qu'ils savaient. Pourtant, la première réaction desdits voisins les perdra. Il fallait pas rigoler.La semaine qui va suivre la fin de sa femme va être... [Lire la suite]

01 avril 2009

La théorie du panda

Sur un conseil de Carotte, Adnihilo le Grand s'est lancé à corps perdu dans La théorie du panda, et ca l'a pas mal reposé.C'est un bouquin qui ressemble à des vacances, une ville, quelque part en Bretagne, sans nom ni identité, où l'on peut vite s'ennuyer si l'on y vient pour faire la fête, mais qui recèle de sympathiques bonnes gens. C'est un livre zen, à lire pendant une période de rush, entre deux jours de boulot, on en ressort zen et apaisé avant d'attaquer à nouveau l'emballement du taff. On y découvre tout un tas de personnages... [Lire la suite]
27 mars 2009

Les vieux trucs

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:none; mso-layout-grid-align:none; punctuation-wrap:simple; text-autospace:none; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-font-kerning:14.0pt;} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; ... [Lire la suite]
10 mars 2009

Le coeur à genoux

Prenons un adolescent. Ou plutot un jeune adulte. La vingtaine, à peine. Attifons le d'un jean à la mode, d'une veste chère et d'une chemise à rayures discrètes (rouges, disons). Coiffons le en mettent sur le côté sa mèche blonde et laissons lui une barbe de trois jours pour qu'il s'imagine ne pas se raser pas tous les jours même s'il taille son duvet de trois jours pour que ca ait l'air négligé. Nous avons donc un parfait jeune minet aseptisé du seizième arrondissement de Paris. Appelons le Aymeric. Et mettons le au féminin. Nous... [Lire la suite]
22 février 2009

L'assassinat

Un service de presse, encore, comme Le Géant, dont je parlai quelques articles plus bas. A la différence de livre finlandais, L'assassinat est bien.Un homme moyen, que rien ne permet de différencier de la masse de ses congénères, projette dans le plus grand secret mais après un raisonnement construit, d'aller au salon de l'agriculture et d'y assassiner le président.Christophe Dufossé a réussi un bon truc. Il n'est pas tombé dans le piège du livre politique dans lequel il aurait pu critiquer, même sans donner le moindre nom, un petit... [Lire la suite]
15 février 2009

Dans ma maison sous terre

Après quelques jours de retard dans mes posts, je peux enfin m'adonner sans retenue au dernier né de Chloé Delaume, au Seuil, cette fois ci, Dans ma maison sous terre.Un livre assez dur, plus sur le plan moral que physique. J'entends par là qu'il n'y a pas de sang et qu'American Psycho est vachement loin de Dans ma maison sous terre, et que c'est là ce qui en fait sa force. Littérairement, pour ceux qui se posent la question, le texte livré est à la hauteur de mon éllitisme littéraire assumé, suffisamment haut perché pour vous assurer... [Lire la suite]

09 février 2009

Les morsures de l'amour

Monnereau est publicitaire. Son bouquin a été baptisé Les morsures de l'amour et la Table Ronde à eu la bonne idée de le publier.Maintenant, c'est bon, les infos sont balancées, on peut y aller.C'est rigolo. Autant le dire tout de suite, parce que le moins qu'on puisse dire en voyant les nouveautés de janvier-février parlent plus de malheur et de guerre, de mort et de tristesse que de rigolade ou d'absurde. Les morsures de l'amour, en revanche, c'est que de l'absurde. En barres, même, de l'absurde en barres. Sous prétexte qu'il a... [Lire la suite]
07 février 2009

Kenya

Alors, Audeguy, c'est bien écrit. On regrettera quand même quelques phrases un peu longues et au milieu desquelles on accueillerait volontiers un point qui ne vient pas. Pour être tout à fait honnête, on peit comparer une phrase d'Audeguy a un jogging. Au début, tu as tes sensations, tu es bien dans ton truc, et à un moment donné que ton organisme décrète selon de savants calculs (probablement), une cuve d'acide lactique se déverse dans tes jambes. Tes muscles se rigidifient et t'obligent à t'arrêter (si, si, mon prof de sport me... [Lire la suite]
22 janvier 2009

Neige

Bien qu'on m'est conseillé avec enthousiasme et conviction la lecture de "Neige", il m'est impossible de rejoindre les avis que j'ai eu sans être faux cul.Alors certes, le Japon du XIXe, le voyages plus où moins initiatiques là bas, avec zenitude de la neige et tout le bordel, c'est poétique et apporte du cachet au bouquin. On peut même y trouver un certain charme, malgré, pour être honnête, quelques passages où Fermine force un peu la poésie jusqu'à avoir des lignes sirupeuses, somme toute plutôt regrettable.Pour ce qui est... [Lire la suite]
19 janvier 2009

"Prenez l'avion" de Denis Lachaud

Le thème qu'a choisi Lachaud est assez intéressant et plutôt ambitieux. Un crash, deux survivants, qui tissent sans rien dire des liens forts à travers la jungle et qui se trouvent malgré eux séparés par leurs rapatriements. Disons le tout net, il s'agit à première vue d'une histoire qui a tout pour émouvoir et faire son petit effet. Impression confirmée par les preières lignes, qui, malgré un style nerveux où se reproduisent les virgules, donne envie de poursuivre la lecture. On s'accroche. Le rythme, se calme par la suite pour le... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,