05 décembre 2013

Votre feuille de route

Et puis, zut ! Pour rester poli. Après cette introduction grossière mais virtuose, laissez-moi vous bassiner avec Henri Calet. Oui, je sais bien qu'on est en décembre et que Noël approche, mais qu'on se le dise, je crois que je m'en tape un peu.Henri Calet n'est pas particulièrement représentatif des Fêtes de fin d'année, mais ce n'est pas rédhibitoire, et il est lisible hors saison de toutes facons.Il est ici question de Paris et des rapports qu'entretient/entretenait Calet avec la ville, son enfance, la vision qu'il en a adulte et... [Lire la suite]

10 novembre 2013

Peindre la mémoire

Deux phrases ne cessent de hanter mon esprit depuis quelque temps. La première « Y en a marre de la rentrée littéraire », d’une rare violence, m’a fait l’effet d’une vérité inavouable à cette période de l’année. L’autre, non moins philosophique est de William Shakespeare et à été utilisée par Claude Simon lors de son discours de Stockholm en 1985 : « Si le monde signifie quelque chose, c’est qu’il ne signifie rien ». Ces deux cris du cœur n’y sont donc pas pour rien dans mon choix de vous parler du dernier roman de... [Lire la suite]
26 octobre 2013

Vignettes

Un tout petit opscule, pour aujourd'hui. Ceci dit, qu'on se le dise, je en parlerais ni du contenu, ni de thème ou du traitement. Ce n'est pas parce qu'il n'y en a pas, mais il y a autre chose de plus intéressant. Il s'agit d'un anecdotique recueil de nouvelles, tout fin et pas vraiment chronophage, qui ne nécéssite pas vraiment d'investissement particulier à la lecture. Un ensemble de petits textes pas mal faits, qui transcrivent des pensées, impressions ou sentiments qu'on ne retrouve pas forcément dans beaucoup d'autres... [Lire la suite]
20 octobre 2013

Le ton juste du bûcheron

Cet article marque le début d’une collaboration que j’espère longue et fructueuse à la Confrérie ; pourtant le temps n’est pas à la fête. En effet, l’info vient de tomber, le 17e classement annuel Livres Hebdo de l’édition française marque le renforcement de la concentration dans le monde de l’édition. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Ce n’est pas une grande surprise non plus mais l’irrémédiable semble se produire et donner raison à André Schiffrin qui dès 1999 dans L’Edition sans éditeur nous expliquait le phénomène depuis son... [Lire la suite]
12 octobre 2013

Arnaud est né !

Ce coup-ci, je n'ai pas trouvé d'accroche particulière pour attirer votre oeil (et même vos yeux, parce que je suis ambitieux) sur ce post en particulier. Faute d'idée à la con, je vais donc me passer d'intro. Mais ce n'est pas très grave, dans le fond. Arnaud Viviant et sa Vie critique sont suffisamment riches pour rendre ma lacune sur l'intro purement anecdotique. "Mais alors, qu'est ce que c'est donc, ce texte dont tu vas nous parler ?"Il s'agit d'un récit petit en apparence mais bien plus dense en vérité, tant par la matière que... [Lire la suite]
02 octobre 2013

L'homme qui se baffait tout seul

Ouais. Bon. Je ne sais pas vraiment s'il faut que je m'astreigne à parler de tout ce que je lis (je suis même sur que non, et je ne l'ai jamais vraiment fait, soyons honnête), et par pure je-ne-sais-pas-quoi, je vais vous éviter une lecture. Parce que c'est très agacant, tout cas. Je sors d'un bouquin qui m'a mis en vacances le temps de la lecture -et Dieu sait que ce genre de texte ne court pas les rues- et comme un con, je me lance dans un Gallimard énervant à force de fadeur et de banalité. Alors oui, ca m'énerve un peu, mais je... [Lire la suite]

29 septembre 2013

Billet sur le fil

  Oui, les potos, ce coup-ci, je vous emmène avec moi pour tenir en équilibre sur un fil perché à quelques mètres de hauteur et y retrouver Daniel Morvan qui est, lui, déjà en équilibre dessus. Il nous y attend avec Lucia Antonia, son personage qui sautille sur le vide pendant que lui se débat avec et que nous le faisons bouger plus en montant dessus. Et pendant que vous crapahutez, je me perds dans mes pensées et me demande si j'ai bien aimé ce texte qui m'a fait vous emmener là haut. Elle est très déroutante, cette... [Lire la suite]
23 septembre 2013

Qui es-tu, Raphaël Meltz ?

"Adnihilo, mon grand" devriez-vous me dire "tu es comme l'Olympique Lyonnais, tu ne peux pas suivre le rythme que tu t'imposes". D'accord, j'aurais du livrer au moins une note dans la semaine, parce que bon, c'est l'automne, mais je m'en fous, je publie quand je veux. Mais oui, je devrais être plus souvent là, et puisque cette intro commence à trainer en longueur, je vous présente le bonhomme que je vous ramène aujourd'hui. Il s'appelle Raphaël Meltz, et sa bibliographie ne ressemble pas à grand chose. Un peu comme le rythme de... [Lire la suite]
14 septembre 2013

L'académie

  Ca tient en une lettre, mais pourtant... En fait, le truc, c'est que je n'ai pas trouvé de formule ou d'idée à la con pour tapiner en intro du post et vous y attirer. Mais je m'en fous, c'est pas capital pour vous montrer un bouquin, encore moins en septembre. Alors tant pis, je rentre directement dans le vif du sujet, et puis c'est tout. Et comme je ne suis pas de la merde, je vous emmène carrément au ministère de l'Intérieur. Parce que oui, les petits amis, ca se passe à l'Intérieur, dans les bureaux où un jeune cadre... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Il y en a un peu plus, je vous le mets ?

Puisque je tombe sur plein de notes compulsées dans un petit calepin qui vantent certaines parutions que je n'ai pas lues, et puisque mon diner cuit encore, je me pose deux secondes (bien que le calepin n'ai rien à voir avec le fait que je me pose, comme quoi, les phrases trop riches, hein ?). Et puisque ces dites notes ne serviront à rien si elles maturent vainement sans qu'on s'y intéresse, je vous les files. Et hop !Mais je vous préviens, c'est un peu brouillon, cette page de calepin, petits carreaux et notes vite griffonées à... [Lire la suite]