29 novembre 2008

Un peu de vent.

J'ai repris un vieux texte ces derniers temps car je manque de matière pour fignoler correctement le premier chapitre de mon roman.Le roman c'est pas facile quand on vient de la nouvelle, c'est une autre structure, une autre contruction. Je travaille donc ce texte au titre inspiré " La Femme Plume " Une histoire qui n'en a pas vraiment, je laisse des personnages évoluer selon leurs gré. Une sorte d'écriture libre en quelques sortes.Vous pouvez retrouver un bout de ce texte sur mon propre blog ... [Lire la suite]
Posté par comte à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2008

Un ovni dans les rayons

Il me semble que je commence devenir de plus en plis imperméable à la poésie contemporaine.Autant, les vrais poètes, genre Baudelaire, Ronsard ou Eluard, je me régale comme si je mangeais une platée de pâtes à la crème fraiche (quitte à passer pour un vieux con en disant ca, mais la vraie poésie est derrière nous). Ou en regardant le XXeme, d'accord, avec Prévert, Careme, Desnos ou d'autres...Quoique je suis mauvaise langue. A la reflexion, toute la poésie contemporaine n'est pas mauvaise. Ne généralisons pas à outrance. Toutefois, on... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2008

Second point

Il n'y a pas de premier point, ne cherchez donc pas inutilement et admirez simplement ma capacité à sauter du coq à l'âne à pied joint, sans bouger les oreilles. Il est assez fascinant lorsqu'on écrit soi même un roman ( faut comprendre qu'il s'agit de moi et de mon roman ) de constater que sous réserves de prévention au mecteur et envers soi même, qu'on peut faire tout ce que l'on veut dans un roman.Une fois les personnages maîtrisés. non dans leurs créations, mais bien dans l'apprivoisement. rigolez pas, les écrivains sont... [Lire la suite]
Posté par comte à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2008

Considérations

Dans mon actuel boulot, il y a un nombre conséquent de femmes. Hier encore, j'étais le seul employé masculin au milieu de onze filles. Il y a de ces fois où travailler dans un environnement féminin relève de la Justice chez Kafka. Ce matin j'ai fais deux cauchemars dans lequel j'incarnais un monsieur K dans une sorte de revisitation du Procès, mais uniquement avec des femmes. A la fin je me faisais sauter avec un bâton de dynamite dans la bouche pour être sûr de retrouver ma liberté. Prochain livre à acheter, les... [Lire la suite]
Posté par comte à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2008

Je ne serais pas l'ami du fils du client en jean...

Libraires de tous pays, je vous ai battus à plate couture par les clients que je me suis envoyé aujourd'hui.La première avait un accent portugais assez prononcé et m'a demandé un titre de Richard Burton publié chez Corti. Je lui indique l'étagère qui est censée le supporter, ou plus exactement supporter le deux gros volumes en question."_Vous pouvez me le trouver, je n'ai pas l'habitude de chercher un livre..."Bonne poire, réprimant mon envie de lâcher un commentaire acerbe, je pose la pile de bouquins que je venais... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 23:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2008

Note dépourvue de tout intérêt

Il nous faut préciser que le Comte est un poireau nihiliste amateur de vodka.Merci.
Posté par adnihilo à 21:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2008

Au vert, tu passes. Au rouge, tu bois.

Je signale tout de même par la présente que j'ai du retard. En effet, je me suis aperçu hier avec effroi que dans la glaciation primaire hier soir en sortant du boulot, j'étais à nouveau capable de bosser.en effet j'en suis à un stade assez duifficile à travailler. Mon personnage principal raconte à sa jeune voisine venue assister à son travail pour échapper au domaine parental, son implication dans la révolution estudiantine contre le pouvoir russe en pleien guerre froide. Attention, les évènements historiques décrits sont... [Lire la suite]
Posté par comte à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2008

Voilà

Va, par les bois du djinn ou s'entasse de l'effroiVa, parle, et bois du gin, ou cent tasses de lait froidJe lâche ca comme ca, sans plus d'explications, parce que c'est comme ca. Un point c'est tout.
Posté par adnihilo à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2008

...

RIEN
Posté par comte à 17:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 novembre 2008

Il y a des jours, comme ca...

Un triptyque fabuleux. Une seule cliente, une petite lolita pas agée de plus de quinze ans. "Ou il est, Jules Verne, monsieur ?""Il va etre sur le mur du fond, au rayon poche, classé à la lettre v""A la lettre v...""Tout au fond, vous allez voir""Ah merci" La petite revient après un périple délirant deux mètres plus loin et pas du tout à l'endroit que je lui avais indiqué"S'il vous plait, monsieur, je trouve pas... en fait, j'arrive pas à voir les lettres..."Je me... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 22:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,