Aujourd'hui, je vais vous apprendre quelque chose, dis-je en me la pétant. Plus une bibliothèque s'étoffe et développe son envergure, plus les erreurs de casting se retrouvent empliées dans un coin où elles développent une faculté à prendre la poussière. Et comme ca n'a pas de sens de laisser des trucs s'entasser jusqu'à ne rien de faire, autant s'en débarrasser. Là, je vous ai appris un truc, mais comme vous m'êtes sympthiques, je vais rester en votre compagnie et continuer mon monologue.

Il y a ceci de singulier, lors de la vidange, de retrouver certains titres complètement oubliés et qui envoie quelques signaux lorsqu'on les revoit, avant la mise en carton ou avant de le vendre à qui que ce soit.
Tenez, Le portrait, de Jean de Palacio, par exemple, ce texte qui avait attisé ma curiosité sans que la qualité du traitement de l'idée principale ne puisse justifier le choix de la lecture ni tenir les promesses des petits détails periphériques qui attire le lecteur, comme les quatrième et première de couverture, le passage rapidement lu à la volée avant de l'achat.
Ou bien Exit le fantôme, de Philip Roth, dont j'ai suffisemment repoussé la lecture pour ne plus être particulièrement attiré. Il y a ce laps de temps révélateur entre l'acquisition et la lecture où l'intêret en sort décuplé ou anéanti.

Mais plus encore, ce sont ceux qui choisissent les bouquins dans la grande caisse que vous avez préparé, qui fouillent dedans, arrêtent un choix et vous en demandent le prix qui ajoute une certaine saveur au bouquin, ou à ce qui en émanait jusqu'à vons convaincre de l'acheter.
Ce bonhomme au sac à dos noir, par exemple, qui a séléctionné Druss de David Gemmell avant de continuer à éplucher votre bac, vous le regardez faire et n'êtes même pas surpris de le voir prendre, entre autre Richard Yates, de Tao Lin. Le reste de votre pile, le voir en séléctionner plein sans compter ni s'enquérir du prix non plus. Vous les lui emballez en vous souvenant d'une petite anecdote ou d'un voyage au cours duquel un bouquin ou un autre vous a accompagné et qui n'intéresse que vous.

Concrètement, vous n'en retirerez rien. Quelques pièces pour les bouquins, mais rien de plus, certes. Juste quelques observations amusantes que vous noterez et oublirez la semaine suivante, voir même le lendemain, mais ce sont ces détails qui vous amusent, sur le coup. Un peu comme Gauz.