29 septembre 2013

Billet sur le fil

  Oui, les potos, ce coup-ci, je vous emmène avec moi pour tenir en équilibre sur un fil perché à quelques mètres de hauteur et y retrouver Daniel Morvan qui est, lui, déjà en équilibre dessus. Il nous y attend avec Lucia Antonia, son personage qui sautille sur le vide pendant que lui se débat avec et que nous le faisons bouger plus en montant dessus. Et pendant que vous crapahutez, je me perds dans mes pensées et me demande si j'ai bien aimé ce texte qui m'a fait vous emmener là haut. Elle est très déroutante, cette... [Lire la suite]

23 septembre 2013

Qui es-tu, Raphaël Meltz ?

"Adnihilo, mon grand" devriez-vous me dire "tu es comme l'Olympique Lyonnais, tu ne peux pas suivre le rythme que tu t'imposes". D'accord, j'aurais du livrer au moins une note dans la semaine, parce que bon, c'est l'automne, mais je m'en fous, je publie quand je veux. Mais oui, je devrais être plus souvent là, et puisque cette intro commence à trainer en longueur, je vous présente le bonhomme que je vous ramène aujourd'hui. Il s'appelle Raphaël Meltz, et sa bibliographie ne ressemble pas à grand chose. Un peu comme le rythme de... [Lire la suite]
18 septembre 2013

Rafraichissement offert par la maison

On est en août, le soleil tape (mais pas trop), la mer clapote et les mouettes se fendent la gueule. J'aimerais bien vous parler de Boris Zaïtsev maintenant, il fait partie de mes bonnes surprises de l'année écoulée mais le temps manque avant la rentrée, alors je ne vous livre ca que maintenant. Faites donc une pause dans les nouveautés de l'automne et allez voir celui-ci. Zaïtsev a été assez connu et considéré comme un des leaders des auteurs russes émigrés au début du siècle, et comme un paquet d'auteurs importants à l'époque, plus... [Lire la suite]
16 septembre 2013

Une pause dans le smog

Wow, mon Dieu, mais qu'est-ce que c'est que ca ? Est-ce que c'est bien ce que nous, lecteurs, pensons que c'est ? Eh ben oui, vous réponds-je, ca fait plus d'un an que je n'en avais pas ouvert, mais oui, c'est bien une bande dessinée ! Et ce retour fracassant de la BD sur la Confrérie sera marqué à jamais (et avec emphase) par Scotland Yard. Rassurez vous, il s'agit du travail de Dobbs et Stéphane Perger, je ne suis pas allé chercher l'autorisation de parler du vrai Scotland Yard au milieu de la rentrée littéraire comme ca.Ici, par... [Lire la suite]
14 septembre 2013

L'académie

  Ca tient en une lettre, mais pourtant... En fait, le truc, c'est que je n'ai pas trouvé de formule ou d'idée à la con pour tapiner en intro du post et vous y attirer. Mais je m'en fous, c'est pas capital pour vous montrer un bouquin, encore moins en septembre. Alors tant pis, je rentre directement dans le vif du sujet, et puis c'est tout. Et comme je ne suis pas de la merde, je vous emmène carrément au ministère de l'Intérieur. Parce que oui, les petits amis, ca se passe à l'Intérieur, dans les bureaux où un jeune cadre... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Il y en a un peu plus, je vous le mets ?

Puisque je tombe sur plein de notes compulsées dans un petit calepin qui vantent certaines parutions que je n'ai pas lues, et puisque mon diner cuit encore, je me pose deux secondes (bien que le calepin n'ai rien à voir avec le fait que je me pose, comme quoi, les phrases trop riches, hein ?). Et puisque ces dites notes ne serviront à rien si elles maturent vainement sans qu'on s'y intéresse, je vous les files. Et hop !Mais je vous préviens, c'est un peu brouillon, cette page de calepin, petits carreaux et notes vite griffonées à... [Lire la suite]
05 septembre 2013

Petit billet vert

Quand j'étais au collège, je me souviens que les pages centrales des cahiers de correspondances qu'on nous filait en début d'année était occupées par des petits billets verts prédécoupés qui représentaient les billets de retard du bahut. Alors à chaque retar, on en remplissait un, on montrait au principal qui l'arrachait et se le gardait en nous disant de filer en cours. Alors je vous en file un, parce que ca ait une bonne semaine que je glande, et je me colle au turbin. Je me ramène avec, ce coup ci et parce qu'il en fallait bien... [Lire la suite]