30 septembre 2010

Et en plus, il faut trouver un titre

Aujourd'hui, et pour une fois, on ne va pas parler d'un livre directement.Partons, pour commencer, sur un postulat de base assez simple: vous connaissez ou avez entendu parler des éditions Attila. Eh bien cette maison participe à une exposition qui se tient dans la Halle Saint-Pierre, dans le quartier fort sympathique des Abbesses, où Fabienne Yvert expose ses dessins et sculptures.L'expo en elle-même, on en fait vite le tour mais elle vous incite malgré tout à rester pour que vous la voyez encore, et du coup, force est de constater... [Lire la suite]
Posté par adnihilo à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 septembre 2010

Nagasaki

Force est de constater qu'en effet, j'ai oublié de vous parler de Nagasaki.Il s'agit pourtant d'un bouquin suffisamment déroutant pour qu'il soit digne d'être relevé parmi la platrée de nouveaux romans plus ou moins bons qui sortent sous prétexte qu'on est en septembre. L'action se déroule, et c'est une révélation, à Nagasaki et est tiré d'un fait divers qui a marqué Eric Faye il y a deux ou trois ans, à la lecture d'un article repris par un média qui l'avait repris d'un autre qui le tenait d'un autre qui en avait pris connaissance... [Lire la suite]
24 septembre 2010

Parle leur de batailles, de rois, et d'éléphants

"Je le lui ai acheté parce que j'ai trouvé le titre vachement beau" m'a dit ma belle soeur en parlant du bouquin de Mathias Enard (le pronom lui représentant mon frère).Pour ce qui est du titre, force est de constater qu'elle a raison, et Mathias Enard peur remercier Paul Valéry de lui avoir refilé un de ses vers. Pour ce qui est du contenu, je ne sais pas très bien pourquoi je suis réservé mais je le suis quand même.A vrai dire, l'impression que donne le bouquin et qui reste après réside dans la facon même dont Mathias... [Lire la suite]
14 septembre 2010

L'épitaphe de Cassandre

Posté par adnihilo à 00:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2010

Onze rêves de suie

En voilà, un bouquin déroutant. Déjà, avant même de l'ouvrir, avant même de l'acheter ou de l'avoir en main, un premier détail interpelle (je me permets au passage de me projeter dans l'avenir, nous sommes le 9 septembre aujourd'hui, mais ces lignes sur lesquelles votre auguste regard s'est porté datent de facilement quinze jours plus tôt. Je veux dire par là que lorsque vous êtes le 9 septembre, je suis moi le 19 août) Manuela Draeger, l'auteur du bouquin, ne s'appelle pas Manuela Draeger, elle s'appelle Antoine Volodine et ne se... [Lire la suite]
04 septembre 2010

Swap Yer !

Aujourd'hui, c'est un peu particulier.D'abord, le bouquin est anglais (déjà) et même la bas, il pourrait faire figure d'ovni. Je veux dire par là qu'en France, on a pas d'équivalent et que l'idée qu'aurait une hurluberlu de s'y lancer semblerait assez singulière, même si elle est bonne.   Rappelez vous, dans votre jeunesse, des albums Panini, de la collection des portraits de joueurs. Eh ben là, Rob Jovanovic, natif de Nottingham s'est lancé dans un bouquin retracant l'histoire du foot anglais par ca. Pour exemple, la... [Lire la suite]
02 septembre 2010

Beau rivage

Non plus. Soyez indulgents, chers amis, lorsque vous verrez la taille de ce post qui, selon toute vraisemblance, sera vachement plus courts que les autres. Mais qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?D'abord, Beau rivage, c'est plat. Il ne se passe rien, le roman prend place dans un hôtel, en septembre, et il est quasi vide. Restent juste deux couples: l'homme de l'un termine une thèse au calme, la femme de l'autre s'emmerde quand son mari, en voyage d'affaires, est en ville. Ca, c'est le cadre. Encore une fois, excusez mon... [Lire la suite]