syngu__sabourAh, c'est vraiment que du bon. L'an dernier, le Goncourt décapait déjà quand on a monenembovu que Mercure de France l'avait dans ses rangs plutôt que Gallimard, Grasset ou Flammarion (quoiqu'un Goncourt pour Flammarion, c'est pas pour demain non plus). "Mais putain, la couverture bleue, quoi ! Ca déchire !" avait même dit le Comte. Alors tenez vous bien, le Goncourt cette année, il est pour POL. ("Mais putain, la couverture blanche, quoi ! Cadéchire!"). Donc, Atiq Rahimi prend le Goncourt avec "Syngué Sabour". Parce que quand même, c'est pas le tout de dire quel éditeur l'a eu, mais c'est quand même un bouquin qui est récompensé. Alors bon...

Dans la même série, le Renaudot est pour Momémembo et le Renaudot Essai pour Cyrulnik. Respectivement le Seuil et Odile Jacob. Ca aussi, ca fait plaisir.
En revanche, ne vous attendez pas à ce que je fasse des critiques dessus dans la partie suivante de ce post, pour la bonne raison que je ne les ai pas encore lus. Voilà. Donc, je vais me contenter, avant de publier cet article, de coller des photos partout sur les murs de ce blog.