Le_gu_pardLes_princes_de_Francalanza   En cour de présentation de la littérature italienne à l'infl (institut nationale de formation à la librairie) l'intervenante, libraire italienne à paris nous apprend que Tomaso Di Lampedusa s'est très fortement inspiré du livre "Les Princes de Francalanza" de Federico De Roberto. (et c'est même écrit en bas du livre ->)
Je n'ai lu aucun de ces deux livres, mais à en voir les résumés, ça saute aux yeux!

pour Les Princes de Francalanza: Fresque qui relate l'histoire de la Sicile au moment de l'unification en 1860, sur trois générations d'une grande famille de Catane, les Uzeda, princes de Francalanza. A travers leur histoire qui sombrera dans la décadence, les querelles fratricides et la violence morale, l'auteur décrit l'hypocrisie de la classe politique italienne de l'époque et l'éternelle présence de la féodalité au pouvoir.

Et pour le Guépard: Sicile, 1860, une famille de la haute aristocratie subit les conséquences du changement de régime en faveur des républicains. Tandis que le prince Salina se laisse gagner par une indolente et puissante nostalgie, son neveu Tancrède incarne la force nouvelle qui ébranle son pays. Il demande la main d'Angélique, fille d'un parvenu, alors que cette union signe la défaite du blason de la famille.

Outre la comparaison, ce que je voulais surtout signaler, c'est que de l'avis de cette intervenante libraire et de nombres de ses clients, le livre "les Princes de Francalanza", passé les premieres pages un peu longuées, est nettement meilleur. (toujours d'après les renseignements de cette libraire italienne, ce livre de Federico de Roberto a même était considéré par un autre auteur italien très important, reconnu dans son pays et dans le monde, Sciascia).

   Alors à ceux qui aime la Sicile, son histoire, la littérature italienne ou qui voudrait en découvrir un aspect ou encore si vous avez lu le guépard... Allez-y!